dimanche 17 août 2008

Initiation au Marchandage sur le Marché des Voleurs

Je décide d’emmener Anne-So faire un tour sur le « Marché des Valeurs »…avec le temps, par déformation, son nom est devenu « Marché des Voleurs »…certainement dû aux nombreuses arnaques dont les touristes ont été victimes… ;)

Ce marché se trouve dans le quartier de la « Gare » …Les vendeurs y sont présents tous les jours. Le Marché n’est pas très grand, il s’étale sur une vingtaine de mètres et est couvert par des morceaux de tôle ondulée. Essentiellement fréquenté par les touristes en mal de souvenirs locaux, le marché vaut tout de même le détour pour l’ambiance qui y règne.

IMG_0293Chaque vendeur tient son échoppe et guette le moindre regard intéressé d’un passant pour lancer la négociation...on y trouve divers articles…Toiles faite avec du sable coloré, masques en bois, poupées en chiffons, bijoux en malachite, tapis en palmier rafia, plateaux de fruits en ébène…A côté de ces souvenirs que je trouve sympas, il y a d’autres « œuvres » dont le goût est un peu…douteux comme les statues en ivoire ou les sacs en peau de lézard avec la tête de la bestiole en guise de fermoir… IMG_0305

Moi, fraîchement débarquée de Belgique il y a quelques mois, je me sentais complètement harcelée par les vendeurs. J’osais à peine posée mon regard sur les échoppes et j’avais peur de négocier, que le vendeur soit vexé du prix que je lui propose…… En règle générale, les prix communiqués par le vendeur sont à diviser par 3 voire 4 (quand celui-ci exagère)… de toute manière, quand on atteint le bon prix, on le sait car il se montre très réticent. Et là, la technique bien connue du bon négociateur : faire mine de partir…si il nous rattrape, c’est que la négociation a porté ses fruits…

Aujourd’hui, je me sens un peu plus confiante dans le marchandage…je prends même plaisir à négocier… Une des phrases types que tous les blancs utilisent pour que le vendeur rabaisse son prix, c’est « Mais, Papa, c’est un prix de mundele que tu nous fais ! » (« Mundele » étant le terme employé pour désigner le blanc…mais on nous déjà hué dans la rue « Hé, le blanc ! ») Ou alors aussi, « On n’est pas des américains »…Autre tuyau : sortir quelques notions de lingala…la négociation part alors sur des bases tout de suite plus conviviales…

Posté par perle_ à 22:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Initiation au Marchandage sur le Marché des Voleurs

Nouveau commentaire